Premier concours de nouvelles [thème : Robinson Crusoé]

Vous avez plus de 18 ans ? Vous aimez écrire ? Connaissez-vous Robinson Crusoé ?

Envoyez votre nouvelle de moins de 12000 signes avant le 30 juin 2021 à sylvie@ecrire-de-la-fiction.com, pour concourir et gagner cent euros et la publication de votre œuvre en ligne. Je sais, cent euros, c’est peu. J’essaierai de faire mieux la prochaine fois. Pour l’heure, je ne peux pas offrir plus.

Participez au premier appel a texte du blog

Le jury est constitué de neuf écrivaines, débutantes ou confirmées, membre de l’atelier d’écriture en ligne l’Atelier de Fiction. Votre participation sera lue et commentée avec beaucoup de respect et de bienveillance.

Le règlement complet du concours se trouve ici.

Merci de partager cet appel à textes dans votre entourage. Plus il y aura de participations à ce premier concours de nouvelles organisé par le blog, plus la “compétition” sera intéressante et mieux ce sera.

Partager l'article :

10 réponses à “Premier concours de nouvelles [thème : Robinson Crusoé]”

  1. Magnifique idée ! Pourquoi vous excusez du montant de la récompense ? Et puis, 100 euros c’est tout à fait honorable ! Un écrivain devrait se contenter du plaisir d’être lu… La véritable récompense est d’être jugé et publié sur le blog, non ? J’espère que vous aurez de nombreuses nouvelles à lire et je serai ravie d’en découvrir le lauréat ! Encore merci pour votre blog !

    1. Merci Vanina. Encore qu’il y aurait beaucoup à dire sur “un écrivain devrait se contenter du plaisir d’être lu”. Non seulement je ne suis pas du tout d’accord, mais ne le criez pas trop fort, vous aurez tous les artistes-auteurs sur le dos. Peut-être la bonne formule serait “un écrivain amateur devrait…”

      1. En effet, ma formulation était un tantinet provocatrice… Il était question des amateurs évidemment, un auteur se doit d’être rémunéré pour le travail colossal qu’il fournit. J’ai encore des progrès à faire pour paraître socialement associable, à moins que ce ne soit insociablement volontaire… 🙂 Mais je m’égare… Bonnes lectures à vous !

  2. Waouhhh quelle bonne idée pour générer de la créativité chez les lecteurs

    1. Chez les lecteurs j’en serais ravie, en l’occurrence, ce concours ne s’adressent pas aux lecteurs mais aux écrivants.

  3. Bonjour ! 100 euros ? C’est déjà pas mal du tout ! En tous cas, c’est super motivant cette idée de concours, ça donne du piment à nos compositions 🙂 Merci Sylvie !

    1. Merci Karine, nous attendons donc votre participation.

  4. Marina Leridon dit :

    Et si Harry déclarait sa flamme à Hermione après avoir trop bu ?
    Hermione, le nez levé vers le ciel étoilé, n’en revient pas. Elle aperçoit un balai qui fait des pirouettes. Pas de doute ça ne peut être qu’Harry.
    – Harry ? Harry ! Mais qu’est-ce que tu fais ?
    Il est trois heures du matin et tout le monde dort. Le balai de Quidditch frôle tour à tour le sol, les arbres, les murs de Poudlard. Hermione enfile un gilet et sort à toute vitesse. Elle retrouve Ron dehors. Le jeune rouquin la regarde d’un air malicieux.
    – Pas mal, non ?
    – Mais ça ne va pas ? Il va se tuer. Qu’est-ce que vous faites ?
    Ron est plié de rire. Il manque de s’affaler par terre. Hermione s’approche de lui et fronce le nez.
    – Ma parole, tu as bu ?
    L’hilarité de Ron redouble.
    – Ouuui, on a bu un p’tit coup avec Harry.
    Soudain, le balai frôle les cheveux d’Hermione.
    – Je t’aime Hermione.
    Elle ouvre des yeux ébahis et tourne sur elle-même pour suivre Harry. Celui-ci tournoie de plus en plus vite. Il fonce à nouveau sur elle.
    – Je veux t’épouser Hermione.
    Son élocution est un peu hésitante mais le message est clair. Hermione en reste hébétée. Troisième passage éclair.
    – Je veux avoir des enfants avec toi Hermione.
    Harry s’approche tellement du sol qu’il finit lamentablement étalé, le balai projeté aux pieds de Ron.
    – Non mais ça suffit ! C’est quoi ce cirque ?
    Hermione est rouge de colère.
    – Allez vous coucher tous les deux.
    Le lendemain matin, Harry et Ron n’osent pas s’approcher d’Hermione. Ron s’est fait un plaisir de détailler ses exploits de la nuit à Harry. Celui-ci ne sait pas comment se faire pardonner.

    1. Bonne idée. Reste plus qu’à mettre ça sous une forme littéraire.

Ecrivez un commentaire, je me ferai un plaisir d'y répondre.

%d blogueurs aiment cette page :