🎧💻[Podcast] Carnaval d’articles : ta meilleure histoire

Carnaval d'article "Ta meilleure histoire"
Au sommet de la montagne

-Veux-tu participer à mon carnaval d’articles ?

-Heu… Sais pas. C’est quoi t-est-ce ?

-Et bien, voyons voir, c’est simple :

Carnaval : nom masculin

(italien carnevale, mardi gras, du latin médiéval carnelevare, ôter la viande)

Temps de réjouissances profanes, depuis l’Épiphanie jusqu’au mercredi des Cendres.

RĂ©jouissances auxquelles on se livre durant ce temps, et en particulier durant les jours gras.

Source : https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/carnaval/

Article : nom masculin

(latin articulus, diminutif de artus, articulation)

Écrit formant un tout distinct dans une publication, un journal. Sujet, matière dont on parle.

Source : https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/article/

-Hum hum ! Si je te suis, tu proposes donc de me réjouir, jusqu’au mercredi des Cendres, c’est-à-dire jusqu’au 26 février, en ôtant la viande des articulations d’un sujet distinct ? C’est pas un peu gore, ton truc ?

-Mais non pas du tout. Tu mélanges tout.

-Et c’est pas un peu trop tard ? C’est un peu fini, l’Épiphanie.

-Attends, je t’explique.

-Et c’est…

-Tais-toi ! Laisse-moi t’expliquer, sacrebouille ! Alors. Un carnaval d’articles, c’est un événement inter-blogueurs.

-Ok…

-Un ou une blogueur/blogueuse propose un thème, en général sous forme de question. Les autres blogueurs/blogueuses qui le souhaitent écrivent et publient un article sur ce thème sur leur blog.

-D’aaacooooord…

-Il y a une date limite et quand c’est fini…

-Et pis fini !

-C’est ça. Quand c’est terminé le ou la blogueur/blogueuse qui a lancé le thème publie un résumé sur son blog. Et tout les participants font la promo sur leurs blogs et dans leurs réseaux sociaux, ce qui donne de la visibilité à tous. T’as compris ?

-Ben oui! Je suis pas stupide, quand même. Ce que je comprends, c’est que tu veux, soit que je lance un thème, soit que j’écrive un article pour aller avec ton thème.

-Tu vois, quand tu veux ! Le thème, je l’ai déjà.

-Dis voir c’est quoi ?

-Quelle est ta meilleure histoire ? Celle qui t’a inspiré et t’inspire encore…

-Ah oui, c’est bon, ça. J’aime bien les histoires. Tiens, j’en ai une…

-Pas une histoire drĂ´le, hein !

-Ah bon. Quoi, alors ?

-Les histoires drôles c’est super, il est très important de rire tous les jours et même, si on peut, toutes les nuits, mais ça n’est pas vraiment si inspirant.

-C’est pas faux. Et… donc ?

-Par exemple… je prends un exemple, comme ça tu vas comprendre. Moi,…

Les lecteurs de cet article ont lu aussi :  Devenir Ă©crivain Alain AndrĂ© - troisième partie [3/4]🎧

-Je vais comprendre toi ?

-Très drôle. Oui tu vas comprendre moi. Il y a une histoire que je trimballe dans mes bagages depuis longtemps, et qui m’a beaucoup inspirée, tout au long de ma vie, c’est l’histoire du fils riche, du fils pauvre et de la montagne. Tu la connais ?

-Ça me dis rien. Raconte !

Père et fils
Père et fils

-Et bien c’est deux hommes, qui ont chacun un fils. Le premier homme est très riche. Le second très pauvre. Ils vivent dans la même région mais ne se rencontrent jamais. A peine de temps en temps l’homme pauvre est-il obligé de se pousser en vitesse pour ne pas se faire renverser par la voiture de l’homme riche qui traverse le pays à toute allure pour se rendre à une réunion de la plus haute importance entre gens bien informés.

-Je vois ce que tu veux dire. Et les fils ?

-J’y viens. L’homme riche emmène son fils tout en haut de la plus haute montagne, le jour de ses 20 ans. Il lui dit : “Regarde. Un jour, tout ceci sera à toi” en montrant la plaine qui s’étend à leurs pieds.

-Et le fils pauvre ?

-Le fils pauvre aussi a 20 ans un jour, et son père pauvre l’emmène tout en haut de la montagne, la même montagne, et lui dis “Regarde!”

…

…

-C’est tout ? Aaaah, j’ai compris ! C’est génial ! Il n’y a pas besoin d’être riche pour profiter du paysage, c’est ça ?

-Entre autres, oui.

-Et… On peut découvrir le monde en s’émerveillant, ou avec des yeux de propriétaire, le monde est le même pour tous…

-Oui, aussi. C’est bien.

-Et…Ce qui compte vraiment c’est d’être là où on doit être, avec quelqu’un qu’on aime…

-Tu as compris le principe ! On peut trouver plein d’autres “morales”…

-Yes ! Euh… Le monde est beau ?

-Certes ! Il est même magnifique, pour peu qu’on sache le regarder.

-Attends, attends, j’en ai une autre ! Le plus important c’est l’Amour !

-Yes !

-Yes ! Elle est super ton histoire ! Je peux te l’emprunter ?

-Tu plaisantes ? Je te l’ai déjà donnée. Donnes-là à ton tour. Comme tout ce qui est du domaine de l’immatériel, je te la donne mais je l’ai encore, et ce n’est pas parce que tu la donneras que tu en seras privé. A chaque fois qu’on partage, on multiplie.

-C’est pourtant vrai ! Comme l’Amour.

-C’est ce que j’aime avec les histoires… C’est de l’Amour.

-Et ben… sacré carnaval, ton truc. On fait comment pour participer ?

-Fastoche !

Regarde !
Regarde !

Le thème du carnaval d’articles

Quelle est ta meilleure histoire ? Celle qui t’a inspiré(e) et t’inspire encore…

Tu sais bien, l’histoire qui ta fait comprendre quelque chose de très important, qui a changé ta façon de voir les choses et que tu n’as jamais oubliée.

Les lecteurs de cet article ont lu aussi :  🎧🖋️Comment dĂ©crire un lieu : 5 clĂ©s indispensables

Qui peut participer ?

Tout le monde, à la condition d’avoir un blog ou un site internet qui t’appartient.

Les articles provenant de blogs à caractère illégal ou moralement douteux ne sont pas acceptés.

Avant quelle date?

Avant le mercredi des Cendres, pour rester dans l’esprit du carnaval, c’est-à-dire le 26 FÉVRIER 2020.

Ça te laisse de la marge pour réfléchir, écrire et publier.

Quelles sont les règles à respecter ?

  • Ton article doit faire 500 mots minimum et doit ĂŞtre Ă©crit en français
  • Il doit ĂŞtre publiĂ© sur un site ou un blog qui t’appartient ou sur lequel tu as le droit de publier des articles. Pas de page Facebook ni de compte sur un rĂ©seau social, seulement un site ou un blog.
  • Ton article doit porter sur le thème “Quelle est ta meilleure histoire, celle qui t’a inspirĂ©(e) et t’inspire encore… “. C’est un thème, pas un titre. Le titre de ton article est laissĂ© Ă  ta discrĂ©tion.
  • Le contenu proposĂ© doit ĂŞtre authentique et unique, pas de copier coller d’un autre article ou contenu dĂ©jĂ  existant, mĂŞme partiel. Copyscape permet de savoir si un contenu a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© publiĂ© ailleurs, sache que je vĂ©rifierai.
  • Pas plus de trois fotes d’orthographe, s’il te plaĂ®t. Et encore, des grosses, que je puisse les repĂ©rer et les corriger facilement.
  • Pas de liens affiliĂ©s. Je n’en ai pas et je n’en accepte pas non plus.
  • En participant, tu acceptes que ton article soit intĂ©grĂ© dans un article rĂ©capitulatif qui sera publiĂ© sur ce blog et potentiellement d’autres sites, et dans un ebook si la quantitĂ© et la qualitĂ© des articles collectĂ©s le permet.
  • Tu dois le publier et me l’envoyer avant le MERCREDI 26 FÉVRIER 2020, 23h59 Heure de Paris. Envoie-le moi d’abord, je valide ta participation et ensuite, on publie.
  • En participant tu t’engages Ă  faire la promotion de ton article au moins dans tes rĂ©seaux sociaux, comme pour tous tes autres articles. Pas de traitement de faveur.

Quel contenu pour ton article ?

Les lecteurs de cet article ont lu aussi :  🎧🖋️A la poursuite de Bardamu ou comment choisir le nom d'un personnage

Et ensuite, que devient le carnaval d’articles ?

Une fois ton article publié sur ton blog, envoie-moi un mail : sylvie@ecrire-de-la-fiction.com.

Donne-moi ton nom et celui de ton blog (ou site), le lien vers ton article sur ton site, le texte de ton article en format Word, Open Office ou Pdf, et un résumé en quatre ou cinq lignes de ton article pour expliquer en quoi l’histoire t’a inspiré(e), sans la dévoiler, bien sûr.

Je lirai rapidement ton article et je te répondrai par mail dans la foulée. Hop hop hop !

Après le 26 février, donc courant mars, je publierai un article récapitulatif et si j’ai assez de matière pour cela, je publierai un ebook que je te partagerai librement.

Contacte-moi si le besoin s’en fait sentir, pour toute question ou précision que j’aurais omise ici.

Et Voila !

J’attends ton article avec impatience, car comme tout.e auteur.e de fiction, je me nourris des histoires des autres.

Et d’Amour.

Comme tout le monde.

A bientĂ´t

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ecrivez un commentaire, je me ferai un plaisir d'y répondre.

Recevez gratuitement votre guide  "Les règles de la ponctuation en français" ainsi que mes 7 recettes et 7 exercices

pour surmonter le blocage de l'Ă©crivain.

%d blogueurs aiment cette page :